Guilhem Fabre, piano, le 17 décembre Salle Cortot

Programme  du récital du lundi 17 décembre à 20 h

J.S. Bach, Partita n° 6 BWV 830 
Toccata, Allemande, Courante, Air, Sarabande, Tempo di Gavotta, Gigue

 Claude Debussy, Deuxième cahier d’images
Cloches à travers les feuilles (mélancolie diffuse)
Et la lune descend sur le temple qui fut – Poissons d’or

 Rodion Schchedrine (1932), Basso Ostinato

Franz Liszt, Sonate en si mineur 
Lento assai – Allegro energico – Grandioso – 2. Andante sostenuto – 3. Allegro energico

Pianiste inclassable formé au CNSMD de Paris et à Moscou, Guilhem Fabre est Lauréat 2016 de la Fondation Banque Populaire et remporte en 2017 le Prix Pro Musicis à l’unanimité du Jury

En tant que soliste ou en formation de musique de chambre, il se produit en Russie, au Maroc, en Turquie, ainsi qu’en France dans des lieux tels que la Folle Journée de Nantes, le Musée d’Orsay ou la Salle Cortot.

Il privilégie depuis quelques années les expériences artistiques multiples en participant à des initiatives diverses où il peut faire entendre la musique dite classique à des publics plus larges. Il est notamment l’initiateur du projet uNopia qui organise des tournées de concerts dans un camion-scène et participe à En Chœur, la formation d’un chœur de prisonnières à Fleury-Mérogis.

Au Festival d’Avignon, il est pianiste et comédien dans les dernières créations de l’écrivain et metteur en scène Olivier Py depuis 2016 (Les Parisiens, Pur Présent). On le retrouvera au printemps 2019 au cinéma dans le film Curiosa réalisé par Lou Jeunet, aux côtés de Camélia Jordana et de Niels Schneider, dans le rôle de Claude Debussy, dont il signe aussi des enregistrements pour la bande originale.

Il participe à partir de 2018 au spectacle Ze Big Grande Musique d’Emma la clown dans lequel celle-ci fait une démonstration d’amour à la musique classique, aux côtés de la violoncelliste Myrtille Hetzel et de la violoniste Rachel Givelet.