" Offrir le talent des plus grands musiciens en public et en partage avec chacun, en tous lieux. "

Récital Misha Namirovsky, le 20 mars Salle Cortot: une grande soirée romantique et dansante.

De Kalb à Schubert en passant par des Danses cubaines, Rachmaninov, Debussy et Poulenc: un grand Récital de Misha Namirovsky, piano, Lauréat du Prix International Pro Musicis 2013.  

 Lundi 20 mars Salle Cortot à 20 h,

Roberto Kalb     Nocturne pour le Piano: “Bay to Charles”. Première Mondiale,

Danses Cubaines      Ernesto Lecuona  La Comparsa  Ignacio Cervantes  Los tres Golpes – Invitacion – Amistad – Tiene Que Ser – La Carcajada Ernesto Lecuona  Danza Lucumi

Sergei Rachmaninov  Prélude op. 39 n° 10 en si mineur

Claude Debussy Prélude Livre 1 op.5, “Les collines d’Anacapri” 

Alexandre Scriabine   Sonate n° 4 op. 30 en fa dièse majeur 

Francis Poulenc   Nocturne – “Bal Fantôme en do mineur” 

 Franz Schubert  Sonate en do mineur D.958

Misha Namirovsky, s’est déjà produit pour Pro Musicis en octobre 2014 avec à la clé une “ovation debout” du public de la Salle Cortot. Qualifié de “Maître dans son art du piano” par la Norderstedter Zeitung de Hambourg, est décrit comme un artiste incroyablement musical et sensible, et cependant clair et précis dans son jeu (Klassik TV, Allemagne). Vainqueur du prestigieux concours allemand du Piano de Francfort et Lauréat du Prix Pro Musicis à Paris, Misha s’efforce chaque fois de comprendre parfaitement le sens de la musique qu’il interprète et le transmettre au public.

Après l’avoir écouté dans le Concerto n°1 de Chopin, accompagné par l’Orchestre de Springfield (Massachussets), Mark Baszak écrit dans Union News: “Misha Namirovsky a ébloui le public par sa technique parfaite et l’a fasciné cependant par le côté volontairement non théâtral de son interprétation.”  Entre autres orchestres, il s’est produit avec le “Cincinnati Symphony Orchestra”, le “Sendai Philharmonic Orchestra” au Japon, le “Novaya Rossiya Symphony” et le “Capella Symphony Orchestra” en Russie, et le “Niederbayernphilharmonie” en Allemagne. Il s’est produit en soliste aux Etats-Unis, en Italie, Russie, Espagne, Croatie, Allemagne et au Japon.

Misha a été couronné dans de grands concours internationaux tels le “Louisiana international piano competition”, le célèbre concours “Kosciuzko” de New York, le “Sendai competition” au Japon, et le concours “Compositeurs espagnols” de Madrid. Misha Namirovsky a poursuivi son éducation musicale dans quatre pays: à Moscou sa ville natale, Israel, l’Allemagne et les Etats-Unis, avec des maîtres tels que Solomon Mikowsky, Eliso Verssaladze et Hung-Kuan Chen ainsi que des cours avec Mitsuko Uchida, Alfred Brendel ou Peter Weiley. Titulaire d’un Diplôme de Yale, de la “Manhattan School of Music” et d’un Doctorat en Arts Musicaux du “New England Conservatory” il est professeur titulaire à l’Université de Suzhou (Chine).

 Roberto Kalb est actuellement Assistant chef d’orchestre à l’Opéra-Théâtre de Saint Louis. Ce grand compositeur et  pianiste a été la première personne admise simultanément aux programmes de composition et de direction d’orchestre de la “European American Musical Alliance” de Paris. Ses récompenses incluent le 2ème Prix du Concours International de Composition  de Washington (2012), le Concours “Ann Arbor Symphony Sight and Sound” (2011), le New England Conservatory’s Honors (2012), le “Maddy Summer Artist Award” (2004). Il a été en outre deux fois honoré par le Conservatoire de San Francisco. Ses compositions ont  été jouées au Mexique, en France, Allemagne et aux Etats-Unis. Diplômé de du Conservatoire de San Francisco, il achève deux doctorats l’un du Conservatoire de New England, l’autre de direction d’orchestre à l’Université d’Ann Arbor, Michigan. Roberto Kalb a dirigé “La Scala di Seta” de Rossini à l’opéra de San Francisco l’orchestre Carlos Chávez de Mexico et l’Orchestre  Symphonique de Sao Paulo Brésil.

 

Ernesto Lecuona (1895-1963) est un compositeur et pianiste cubain.

À seulement 13 ans il compose sa première œuvre, une marche intitulée “Cuba y América”, et plus tard ses premières œuvres importantes, Danzas Cubanas (1911). En 1913, diplômé du Conservatoire national de Cuba à La Havane il commence une grande tournée aux États-Unis, en Espagne, en France avec les “Lecuona’s Cuban Boys”. Avec Gonzalo Roig et Rodrigo Prats, il forme la plus importante trilogie de compositeurs du théâtre lyrique cubain, tout particulièrement en matière de zarzuelas et de  chansons “Canto Carabalí”,”La Comparsa” et “Malagueña” (1933), qui font partie de sa suite Andalucía , qui dit-on impressionna Maurice Ravel.

Ignacio Cervantes Kawanagh (1847-1905) est un musicien cubain, pianiste virtuose et compositeur. Il eut une influence majeure sur la musique cubaine de la fin du 19ème et du début du 20ème siècle. Enfant prodige, il étudie notamment auprès du compositeur américain Louis Moreau Gottschalk. Ce dernier encourage Cervantes à étudier au conservatoire de Paris, ce qu’il fait de 1866 à 1870. Il y étudie auprès d’Antoine François Marmontel et de Charles-Valentin Alkan et obtient en 1866 un premier prix de composition et en 1870 un premier prix d’harmonie. Il se produit avec Christine Nilsson et Adelina Patti. De retour à Cuba, son engagement et ses amitiés politiques le contraignent à l’exil à plusieurs reprises Ses œuvres principales sont un opéra (Maledetto, 1895), de la musique de chambre (Scherzo cappricioso, 1885), des zarzuelas et les célèbres 41 danses cubaines.