Claire Huangci, piano, Prix International 2008

Claire Huangci, née en 1990 à Rochester, New York, reçoit en cadeau pour ses 6 ans un piano à queue. Décrite au départ comme une enfant prodige dotée des compétences d’un artiste professionnel, la pianiste américaine continue de stupéfier tous ceux qui l’écoutent. Le légendaire pianiste Vladimir Krainev l’a surnommée « la pianiste aux doigts les plus rapides du monde ». Dès 2003, elle est admise au Curtis Institute et y continue ses études de piano pendant quatre ans. Elle remporte ensuite le concours de l’Orchestre de Philadelphie et joue avec l’Orchestre de Phi-ladelphie, sous la baguette de Wolfgang Sawalisch. En avril 2006, Claire remporte le premier Prix de la 57ème édition du concours international Chopin Kosciuszko à New York. Le Concours International de Piano à Hamamatsu en 2006 introduit Claire au Japon, où elle reçoit le diplôme du mérite exceptionnel. L’année de ses 17 ans voit ses premiers récitals en Europe à Munich, Francfort, Salle Cortot à Paris, en concerto avec le Philharmonique National du Maroc, le China Philharmonic Orchestra sous la direction de Shi Shucheng, et la Philharmonie Suedwestdeutsche Orchester de Constance.

Puis ce sont en 2008-2009 de nombreux solos et concertos en France, Allemagne (Bonn Bee-thovenhaus), Autriche (Vienne Konzerthaus avec l’Orchestre de Chambre de Vienne et le Mozarteum de Salzburg) en Amérique (Sarasota Asolo Theater et Carnegie Hall, entre autres), Polo-gne, Suisse, Japon et Chine, avec des chefs tels que Paul Goodwin, Rossen Milanov, Ariel Zuckermann et Vladimir Fedosseyev. Par ailleurs, Claire fait ses débuts à la Tonhalle de Zurich Grosser Saal avec l’Orchestre Symphonique de la Radio de Moscou, et à l’Ermitage de Saint-Pétersbourg avec l’Orchestre symphonique de la ville. En avril 2008 elle devient Lauréate du concours international Pro Musicis USA, puis en 2009 Premier Prix du Concours international « Chopin » à Darmstadt, et Prix de la meilleure interprétation de la Polonaise.

La saison 2009-2010 amène Claire dans différents lieux et festivals, tels que Paris Salle Cortot, Beethovenhaus à Bonn et au Carnegie Hall, New York, Karlsruhe, Palais Athénée à Genève, Francfort, Bregenz, au Festival Menuhin de Gstaad, aux festivals de Newport 2010 et de Ravinia. Elle a l’honneur de jouer le concert d’ouverture de l’exposition Universelle de Shanghai avec le Stuttgart Radio Symphony Orchestra et Sir Roger Norrington en mai 2010, dans le cadre de la tournée asiatique de l’orchestre, avec des concerts supplémentaires à Macao et Shenzhen.

Fin 2010, Claire est la soliste de l’Orchestre Animato Stiftung avec qui elle part en tournée à Vienne, Ljubljana, Graz, Istanbul, Bratislava, Prague au Smetana Hall, et Konzerthaus Berlin avec Howard Griffiths pour la Rhapsodie de Rachmaninov sur un thème de Paganini. Début décembre 2010, un film sur Claire et Chopin a été diffusé sur France 2. En février 2010, Claire Huangci a été récompensée par le 1er Prix, ainsi que les prix spéciaux, pour ses interprétations de la Mazurka et la Polonaise au 8ème Concours National Chopin qui s’est tenu à Miami, en Flo-ride. Plus récemment, elle a été couronnée Lauréate du Concours Reine Elisabeth 2010, où elle a donné en finale le Concerto n° 2 de Prokofiev avec l’Orchestre National de Belgique.

Extraits d’interviews de Claire Huangci sur le portail classique « Tokafi.com »

La musique classique à vos yeux ?
« C’est un art qui transcende le simple plaisir pour toucher au plus profond de l’être humain, un kaléidoscope de couleurs et d’impressions, un cadeau pour les sens. Pour mon sixième anniversaire, ils (mes parents) m’ont acheté un piano, que j’ai petit à petit apprivoisé. La passion est montée sans que je m’en rende vraiment compte, m’épargnant au passage les turbulences de l’adolescence: le clavier était en effet un exutoire tout trouvé pour mes frustrations et mes colères, pour ma joie et mon enthousiasme. Le piano est le seul élément dans lequel je suis complètement moi-même. »

Quelle est votre approche de la musique vivante que vous donnez ?

« Lorsque je monte sur scène, j’aime garder mon esprit clair et limpide, et écouter bien plus que penser. Puis je me lâche et mon imagination s’envole. Tout le travail antérieur en studio sert à créer des instants magiques inattendus, qui laissent une impression durable aux auditeurs. »

Comment équilibrez-vous vos émotions personnelles avec les intentions du compositeur dans votre interprétation ?

« Il est très important de connaître la vie personnelle du compositeur et ce qui se passe dans sa vie lorsqu’il compose cette œuvre. Une fois que l’artiste a appris tout cela, et après avoir compris la partition, c’est à lui de s’approprier l’œuvre. Quelle que soit la manière de s’y prendre, pour moi la clé est de connaître si bien la pièce qu’elle semble faire partie intégrante de mon être. » (…The key for me is to know the piece so well that it seems to run in my system…) »

Born in Rochester, New York, 22 year old pianist Claire Huangci astonishes all who hear her perform. Coming from a family of scientists, Claire received a grand piano for her 6th year birthday present. After exploring the instrument herself in the first year, she started taking lessons when she was 7. And in the same year, she was featured on FOX news as a child prodigy with “the skills of a professional pianist.”
During her studies at Settlement Music School (1997-99), Claire was awarded with a number of scholarships and won many competitions, including the Grand Prize at 1999 World Piano Competition. As a result of her victory, she performed in the gala concert with the World Festival Orchestra in Cincinnati Ohio and in a winner’s concert at Carnegie Hall.
In 2000, Claire Huangci became a student of Eleanor Sokoloff at the Curtis Institute of Music.
In 2003, she was formally accepted by the Institute with a full scholarship and continued her piano study under Eleanor Sokoloff and Gary Graffman. From there, she went on to win the Philadelphia Orchestra Competition and performed with the Philadelphia Orchestra under the baton of Wolfgang Sawallisch, one of dozens of American orchestras she has appeared with.
In April 2006, Claire won the first prize in the 57th Kosciuszko Chopin International Piano Competition in New York City. She then performed in numerous solo recitals and concerto appearances throughout the USA. Also in 2006, she became the youngest Yamaha Artist. The 2006 Hamamatsu International Piano Competition introduced Claire to the Japanese audiences; she was awarded the Diploma of Outstanding Merit and was the favorite for many spectators.
The 2007 season represents a milestone in Claire Huangci’s career. She made her first appearances in Europe with solo performances in Munich (Herkulessaal), Frankfurt, Leipzig (Gewandhaus), and Paris (Salle Cortot). In addition, Claire gave her debut with China Philharmonic, performing Grieg’s Piano Concerto in Beijing. In April, she toured Switzerland and Germany, performing Prokofiev’s Piano Concerto No. 2 with Südwestdeutsche Philharmonie.
Having completed four years of study at The Curtis Institute of Music, Claire Huangci currently continues her music education in Germany at the Hannover Hochschule für Musik with Arie Vardi and Karl-Heinz Kämmerling.
The 2008-2009 season brought Claire in solo and concerto performances to various venues and festivals in Europe, Africa, Asia, and America, amongst others to Salle Cortot, Vienna Konzerthaus, Mozarteum Salzburg, Carnegie Hall, KimmelCenter, Musée d’Orsay, Aspen Festival, Schweztinger Festspiele, Chopin Duszniki Festival, Kissinger KlavierOlympiade and Yokohama Music Festival.

She won First Prize in the National Chopin Piano Competition in Miami in 2010. She had previously won First Prize in the 2009 Europäischer Chopin Klavierwettbewerb in Darmstadt and the Orpheum Music Prize in Zurich. She has appeared as a soloist with a number of orchestras, including the Philadelphia Orchestra, the Radio- Sinfonieorchester Stuttgart, the China Philharmonic, the St Petersburg Symphony, the Moscow Radio Symphony Orchestra, the Deutsche Streicherphilharmonie, and the Brandenburgisches Staatsorchester Frankfurt. She has also given recitals in Europe; in Zurich (Tonhalle), Frankfurt (Sendesaal), and Berlin (Konzerthaus) among others, China, Japan, Israel, and the United States (Carnegie Hall).

Highlights from the 10-11 season included concerts with the Cannes Orchestre, Brandenburgisches Staatsorchester Frankfurt, Orchestra Ensemble Kanazawa, Umea Sinfonieorchester, a tour of Europe with Maestro Howard Griffiths and the Animato Stiftung Orchestra, and recitals in the Lodz Rubinstein Festival, Ravinia Festival, Gstaad Sommets Musicaux, Menuhin Festival Gstaad, Paris Solistes Serres Auteil Festival, Flanders Festival Ghent, Munich Gasteig Winners and Masters Series, Copenhagen Tivoli Hall, Berlin Konzerthaus, and tours in Japan and USA.

Aidez-nous

Enfants de Bach: handicap et Youtube

    Commencées en octobre 2013, les classes « Enfants de Bach » pour enfants polyhandicapés ont été lancées par Pro Musicis et Delphine Bardin pianiste-concertiste, qui leur a donné ce nom.

    Détails