Un Hommage éclatant à trois compositrices de génie le 24 février

   Lundi 24 février 2020 – Salle Cortot à 20 h

 Delphine Bardin, Ammiel Bushakevitz, piano
 Lauréats du Prix International Pro Musicis

Aidée par la Fondation SISLEY Pro Musicis a décidé de mieux faire entendre la Voix des Femmes dans la musique classique et de donner la parole aux compositrices, victimes d’une double injustice : avoir dû se battre pour pouvoir composer, et être encore méconnues. Pour les mettre à l’honneur, il était naturel que de faire appel à la soprano lyrique Laetitia Grimaldi-Spitzer, ardente défenseure de la cause, qui a été malheureusement victime d’une grippe.
Malgré un préavis très court par la force des choses
  les pianistes Delphine Bardin et Ammiel Bushakevitz. ont assuré la soirée avec un programme enrichi alternant solos et pièces à quatre mains. Ce récital a rendu justice au génie féminin trop souvent contrarié, ignoré voire nié. Conformément à la mission de Pro Musicis, ce concert public a été suivi de Partage de la musique avec des personnes fragilisées, en particulier des femmes, pour faire écho aux voix des compositrices…

  Quatre mains et solos

        Fanny Hensel-Mendelssohn (1805-1847) 3 pièces pour 4 mains
A
llegretto 2. Allegretto grazioso 3. Allegro molto 

Felix Mendelssohn  2 Romances sans paroles op. 67 3 & 4  Delphine Bardin  

Fanny Hensel-Mendelssohn      Andante cantabile (extrait de 4 Lieder pour piano op 6).      Delphine Bardin  

Mel Bonis (‪1857-1944) Suite en forme de Valses, op. 35-39  4 mains     
    
Ballabile – Valse lente -Scherzo – Valse – Danse sacrée – Interlude et Bacchanale  

Frédéric Chopin, 1ère Ballade en sol mineur op.23  Ammiel Bushakevitz  

Cécile Chaminade (‪1857-1944)   6 Pièces romantiques op. 55  4 mains
Primavera 2. La chaise à porteurs 3. Idylle arabe 4. Sérénade d’automne 5. Rigaudon 6. Danse hindoue

 Delphine Bardin et Ammiel Bushakewitz ont offerts deux concerts de Partage le 25 et 26 février
pour des Associations dédiées aux femmes.