Contretemps… avant une prochaine Saison encore plus brillante

Chers amis de Pro Musicis, 

Lundi 23 mars Salle Cortot nous nous faisions une joie de fêter le printemps avec vous, mais le sort en a décidé autrement.

C’est une mauvaise nouvelle d’abord pour l’artiste, Alexey Sichev, aussi virtuose que musicien, et qui comme tous les artistes, comptait beaucoup sur la magnifique opportunité de se produire dans ce cadre prestigieux – “Stradivarius de la musique de chambre” comme l’a dit l’un d’eux.

C’est une mauvaise nouvelle pour Pro Musicis bien sûr non seulement parce que les concerts de partage pour les enfants et personnes dépendantes sont tout aussi impossibles à cette heure, mais aussi parce que subsisteront des dépenses difficiles voire impossibles à annuler.

Enfin c’est une mauvaise nouvelle pour ceux, nombreux parmi vous, qui attendiez la découverte d’un pianiste exceptionnel, que vous pouvez écouter lors de la finale de son Premier Prix avec le Concerto n°1 de Liszt avec l’Orchestre de la Staatskapelle de Weimar-Bayreuth sur ce lien : https://youtu.be/IUhnMWrbUyE

C’est dire si ce récital n’est que partie remise et que nous le programmerons de nouveau dès que possible.

Merci à vous, chers Partenaires, bienfaiteurs et adhérents qui nous soutenez moralement et financièrement ! Au nom des artistes et des publics “oubliés” toute notre gratitude, et en toute hypothèse au lundi 5 octobre 2020 prochain, avec le Duo italien EBANO clarinette et piano dans un programme original et joyeux, humeur qui ne sera pas déplacée !

L’équipe de bénévoles de Pro Musicis

P.S. Je ne puis que relire nos vœux pour cette Année, et “profiter” si l’on ose dire, oui, mettre à profit ! Saisir ces jours tendus et inquiets, profiter de la sorte de retour sur soi-même et de ces temps forts en famille, que ce soit à domicile, par écrit ou par messages pour renouer avec le présent dans toute sa profondeur, sa densité, son humanité bien endommagée.

Vœux pour que l’Écoute reprenne sa place, confisquée, parfois anéantie par l’omniprésence, par le diktat des images. Vœux pour que l’écoute, lien altruiste, lien vers l’autre, lien social,  soit restaurée, remettant à sa place la solitude égocentrique des écrans.
L’écoute de l’Autre – notre voisin, plus proche de nous que la fin du monde,

L’Écoute c’est la liberté de l’ imagination contre la dictature des émotions visuelles. 

À Pro Musicis nous faisons notre possible pour proposer de l’excellence, de la belle ouvrage chaque année, en musique, en partage pour les enfants en souffrance, pour les personnes dépendantes – comment ne pas souhaiter pour 2020 de poursuivre ce labeur parfois ingrat mais souvent récompensé par la gratitude des publics valides, les sourires des enfants “oubliés” et la créativité extraordinaire des enfants de Bach !
Puisse tout cela continuer grâce à nos bienfaiteurs, adhérents et généreux sponsors, à qui nous souhaitons le meilleur dans leur vie professionnelle et familiale !
Grâce au leur soutien et à nos efforts les artistes Pro Musicis travaillent en concert :
– au retour de l’inspiration, à la beauté artistique,
– enfin à la renaissance de l’espérance, trop souvent anéantie par les mercantis de la peur. Espérance si nécessaire aux enfants handicapés, “les plus petits de plus petits”.
A tous, de tout cœur, en musique ! 
François Lafaye, président de Pro Musicis