Celia Oneto Bensaid récital lundi 16 décembre Salle Cortot à 20 h

Télécharger le programme du Récital du 16.12.19

Récital de piano Célia Oneto Bensaid, Lauréate du Prix international Pro Musicis 2017

Joseph Haydn Thème et variations en fa mineur Hob. XVII – 6
Frédéric Chopin   Quatre mazurkas op.17
Ballade n° 4 op.52 en fa mineur
 
Maurice Ravel   Extraits des miroirs
Noctuelles – Oiseaux tristes – Une barque sur l’océan
George Gershwin / Oneto Bensaid  
“An American in Paris”

” Une pianiste de fière allure ” (Christian Wasselin, Web Théâtre, avril 2016)  
” Elle est un orchestre à elle seule ! ” (Bertrand Renard, Culture box, février 2016)
“Aux mélomanes on ne peut que recommander un disque rudement chouette, alliant Gershwin et Bernstein, une belle réussite (label Soupir éditions) Qu’on se le dise, mademoiselle Oneto Bensaid est à l’aube d’un très joli parcours.” 
Frederick Casadesusseptembre 2018

Célia Oneto-Bensaid interprète d’électrisantes pièces de West Side Story transcrites par ses soins. Et nous convainc qu’il y a bien quelque chose de sacré qui se transmet dans la musique classique. Le public se laisse emporter par les airs du Manhattan voyou des années 1960 composés par Leonard Bernstein. Une mère étouffe le cri de son fils, bien décidé à témoigner, lui aussi, de son enthousiasme. Qu’importe, la soirée est chaleureuse.” Le Figaro – Benjamin Puech – Octobre 2018 
“Symphonique est également l’œuvre de Gershwin An American in Paris. A cet égard, legato et pédale donnent l’illusion d’entendre des cordes. L’éclat des cuivres est obtenu par un staccato d’une précision remarquable. L’ensemble est mâtiné de rubato et d’un indicible “swing” qui irradie tout le discours musical avec sensibilité et majesté ? Par ailleurs, Célia Oneto Bensaid joue magistralement sur la ligne de crête entre musique des “tapeurs” de piano des saloons et l’élégance raffinée des virtuoses de salon …” Revue ENA Hors les murs – novembre 2018 

Célia Oneto Bensaid lance audacieusement ses “American Touches”, programme américain (Gershwin/Bernstein) d’un 1erenregistrement remarqué … […] les transcriptions forcent l’admiration…”  Concertclassic – Gaëlle Le Dantec – août 2019 

Célia Oneto Bensaid obtient cinq prix au CNSM : piano (Claire Désert), accompagnement (direction de chant avec Erika Guiomar, accompagnement vocal avec Anne Le Bozec et accompagnement au piano avec Jean-Frédéric Neuburger) et musique de chambre (Claire Désert et Ami Flammer).
Elle suit également l’enseignement de Rena Shereshevskaya à l’École Normale Alfred Cortot et obtient le diplôme supérieur de concertiste en 2018. Elle se forme également auprès d’Anne Queffelec, Maria-Joao Pires ou Jean-Claude Pennetier lors de nombreuses master classes.
Lauréate de nombreux concours internationaux en solo et musique de chambre (Piano Campus, Fondation Cziffra, concours Nadia et Lili Boulanger, concours Bonneton, concours Fauré, concours Poulenc), Prix du public de la Société des Arts de Genève en 2017, elle se produit régulièrement en concert en solo, en musique de chambre et avec orchestre (orchestre de la Garde Républicaine, orchestre de l’opéra de Toulon, ensemble Appassionato etc.) dans des festivals et salles telles que la grande Philharmonie de Paris, Piano aux Jacobins, la Roque d’Anthéron, Folle Journée de Nantes, Grand Théâtre de Harbin (Chine), Salamanca Hall (Japon), Festival du Périgord Noir, Piano en Valois, et a été également invitée de différentes émissions de radio (France Musique : Magazine des Festivals, Génération Jeunes Interprètes, Matinale).

Elle se produit régulièrement à l’étranger (Etats-Unis, Japon, Russie, Italie, Angleterre, Espagne, Suède, Suisse, Algérie, Chine). 
En 2017, soutenue par la fondation Safran, elle devient lauréate et de la Banque Populaire, ainsi que du Prix international Pro Musicis. Elle est également lauréate de la fondation Royaumont et puis en 2018 lauréate HSBC de l’Académie du festival lyrique d’Aix-en-Provence. Le prix André Boisseaux lui permet d’enregistrer son 1er CD “American Touches” paru en 2018 consacré è Gershwin et Bernstein, et comprenant ses transcriptions d’œuvres orchestrales sous le label Soupir, très bien accueilli par la critique. 
Dédicataire et créatrice de plusieurs pièces de la jeune compositrice Camille Pépin, Célia enregistre ses œuvres de musique de chambre dans un disque paru en février 2019 chez NoMadMusic (Choc Classica, FFF Telerama…).